Une nouvelle halle sportive à la Villeneuve
Le chantier de la nouvelle halle sportive, à côté de l'arrêt de tramway La Bruyère, en janvier 2018. (photo : BB, Le Crieur de la Villeneuve)

Samedi 16 septembre, Éric Piolle a inauguré le chantier de la future halle sportive de la Villeneuve, dix ans après l’incendie qui a ravagé le gymnase de la Piste. La structure devrait être en service début 2019 et porter le nom de Jean-Philippe Motte, en hommage à l’ancien adjoint à la Politique de la ville et vice-président du CCAS.

Le permis de construire a été déposé en juillet 2013, mais les choses sérieuses ne commencent qu’aujourd’hui. Pas de précipitations donc, car d’après le maire, « c’est le symbole d’un long travail ». Un long processus qui fera naître entre les rails du tram A et l’avenue de la Bruyère, un complexe sportif de 1 891 m². Il n’en fallait pas moins pour remplir le vide laissé par les incendies en 2009 du gymnase de la Piste et en 2001, celui de la salle d’agrès du centre sportif de La Rampe.

Enfin les élèves du lycée professionnel Guynemer, de l’IMT, du collège Lucie Aubrac et du collège-lycée Élitaire pour tous, pourront transpirer à côté de leur établissement.

Un projet à 6 millions

Avec la construction de cette infrastructure, Sadok Bouzaïene, adjoint au Sport, veut donner la priorité aux sports féminins, « des vestiaires dédiés aux femmes sont prévus. Une enquête a été menée cette année par l’ agence pour l’éducation par le sport sur le sport féminin et le problème majeur des filles au collège, c’est qu’elles n’ont pas de lieu séparé avec les garçons pour se changer. Ça constitue un frein dans leur pratique du sport. »

Le démarrage des travaux a été acté en février dernier, en conseil municipal, pour un projet à 6 millions d’ euros. Tout le monde a mis la main au portefeuille : l’État, la Région et le Département.

Rendre hommage à un des contributeurs majeurs

Lors de l’ inauguration, le maire a dévoilé le nom que devrait porter la structure. « L’établissement portera le nom de Jean-Philippe Motte. Une façon de se souvenir d’un des contributeurs majeurs de la ville. » Jean-Philippe Motte est mort en janvier 2017. Il était adjoint à la Politique de la ville et au Logement de 1995 à 2011, mais aussi un militant politique et cofondateur du parti politique de gauche Go citoyenneté. Il avait notamment porté le projet contesté de rénovation
urbaine de la Villeneuve.