Législatives : nette victoire de l’abstention
Affiches électorales à la Villeneuve pour l'élection législative de la 3e circonscription de l'Isère. (photo : BB, Le Crieur de la Villeneuve)

À Villeneuve, le premier tour des élections législatives confirme la tendance nationale. La candidate de la République en marche arrive en tête. Elle sera opposé au candidat de la France insoumise. Encore plus qu’au niveau national, l’abstention a été très élevée.

Premier tour

61,76 % d’abstention à Villeneuve. Un nombre considérable, supérieur à la moyenne nationale de 51,29 %, record pour des élections législatives de la 5e république. Les habitants ont largement boycotté les urnes pour ce premier tour de l’élection législative de la troisième circonscription de l’Isère, qui s’est tenu dimanche 11 juin. Sur le bureau de vote Arlequin 1 (nord de la galerie), ce sont même les trois quarts des électeurs qui se sont abstenus.

À la différence de l’élection présidentielle où elle avait mis Jean-Luc Mélenchon largement en tête devant Emmanuel Macron, La Villeneuve suit pour ce premier tour des législatives la tendance nationale. Émilie Chalas, la candidate de La République en marche, recueille plus de 28 % des voix sur le quartier, loin devant le trio Raphaël Briot (France insoumise) – Michel Destot (Parti socialiste, député sortant) – Soukaïna Larabi (Ensemble à gauche).

La division des voix à gauche, avec la multiplication des candidats à gauche du Parti socialiste, pénalise ces candidats. Alors que Jean-Luc Mélenchon avait recueillie près de 44 % des suffrages sur le quartier en mai, Raphaël Briot, le candidat de la France insoumise, ne recueille que 20 % des voix. Cependant, même en cumulant aussi les scores de Mme Larabi et de M. Trovero (Parti communiste), les voix de la gauche du PS totalisent à peine 40 % des suffrages.

Sur la troisième circonscription, dans laquelle est inclus le quartier, le second tour le 18 juin prochain a opposé Mme Chalas à M. Briot.

En comparant les résultats par rapport à la moyenne sur la circonscription, la confirmation que la Villeneuve vote plus à gauche que les autres quartiers se confirme. Il apparaît aussi que M. Destot, même s’il dispose encore d’un socle électoral à la Villeneuve, n’est plus dans son pré carré. Avec 18 % des voix en 2017, il est bien loin de son score de 2012 où il recueillait 51 % des voix.

Second tour

La Villeneuve a voté pour ce second tour à l’inverse du résultat sur la troisième circonscription. Alors qu’Émilie Chalas (La République en marche) a remporté cette élection, elle arrive derrière Raphaël Briot (La France insoumise) au second tour sur le quartier (45,89 % des voix contre 54,11 %). La candidate élue a gagné 17 points entre les deux tours, contre 34 pour son adversaire. Le candidat de la France insoumise a bénéficié d’un bon report des voix et arrive en tête dans cinq des six bureaux de vote du quartier.

L’abstention a encore augmenté par rapport au premier tour, pour atteindre 66,47 % à l’échelle du quartier.

L’ensemble des résultats :

résultats_législatives

Précision : sont qualifiés pour le second tour les candidats ayant recueilli un nombre de suffrages supérieur à 12,5 % du nombre des inscrits. Si un seul candidat remplit cette condition, est également qualifié le second candidat ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages. C’est le cas sur la troisième circonscription : Mme Chalas a recueilli les voix de 17 % des inscrits, M. Briot 7 %. Si aucun candidat ne remplit cette condition, les deux candidats ayant recueilli le plus grand nombre de suffrages sont qualifiés pour le second tour.