Collège : le suivi de la réhabilitation des Saules
L'ancien collège des Saules va être réhabilité pour accueillir les élèves du collège Lucie Aubrac à la rentrée de septembre 2017. (photo : BB, Le Crieur de la Villeneuve)

Jeudi 29 juin, les services du Département de l’Isère, propriétaires des collèges, a annoncé que les cours auront lieu à partir de la rentrée de septembre 2017 dans l’ancien collège des Saules, désaffecté depuis la Toussaint 2016. Jeudi 20 juillet, une réunion d’information sur l’avancement des travaux a eu lieu.

Jeudi 20 juillet au soir, le Département organisait la première réunion de suivi des travaux de réhabilitation de l’ancien collège des Saules, en présence de Mme Henry, de la DASEN (Direction académique des services de l’Éducation nationale). Selon eux, les échanges entre leurs services respectifs sont quotidiens et permettent d’être optimiste sur la tenue des délais.

Suite à l’incendie du collège Lucie Aubrac, la solution de transférer les élèves temporairement dans l’ancien collège des Saules, inutilisé, a été retenue par le Département.

Chacun peut bien entendu continuer à suivre l’avancement des travaux sur la page du Conseil départemental, qui va continuer à s’enrichir. Bien plus encore, chacun est invité à y poser ses questions sur la F.A.Q ! Et n’hésitez pas à relayer autour de vous les informations.

D’après le Département, le chantier de réhabilitation rassemble actuellement une trentaine de professionnels ; début août il seront plus de 70. C’est dire s’il va s’intensifier. De leur côté, les responsables des services départementaux se relayent pour prendre toutes les décisions au plus vite, avec l’Éducation nationale, et permettre une avancée continue des différents corps de métier. Seront rénovés, les niveaux 1 et 2, le plateau sportif, ainsi que deux entrées (en plus de celle au niveau de la place des Géants, sera ouverte l’entrée côté Kiap et allée du Verderet, pour les élèves).

Ensuite, nous ont été donnés quelques éléments concernant le bâtiment incendié, celui du collège Lucie Aubrac. Outre que les expertises encore en cours seront communiquées à terme, différents travaux de bâchage et de nettoyage vont se terminer.

Enfin, nous avons évoqué la concertation prévue à l’automne. Actuellement réfléchie sous forme de questionnaire, les responsables annonçaient ce soir qu’il faudra multiplier les approches et démarches, les coordonner aussi, pour élargir au maximum le nombre de personnes informées et consultées, afin de comprendre les attentes des habitants pour la localisation du prochain collège.

Ce soir, chacun, parents délégués en tête, avait bien à l’esprit la difficulté importante liée à cette consultation : mobiliser au-delà des habituels et fidèles ! Pour y faire face, les responsables du département envisagent plusieurs pistes : la combinaison de plusieurs approches pour rencontrer les habitants, et l’engagement d’un prestataire extérieur pour coordonner les démarches et analyses. La volonté des collectivités de collaborer va aussi dans le bon sens.

Pour conclure, rappelons un objectif du projet développé autour du collège Lucie Aubrac, la co-éducation à l’échelle du réseau REP+. Il s’agit d’amener les parents les plus éloignés de l’école et du collège, ceux que même les parents délégués ne parviennent pas à rencontrer, les amener à s’exprimer et participer au débat citoyen. Transformer l’incendie en opportunité pour dépasser nos barrières.